Programme

2024

Jeudi 

14 mars – 20h
Église Saint-Théodule

Ensemble Vox Luminis
Ensemble L’Achéron
(François Joubert Caillet)

Jacob Lawrence (Evangéliste)
et Sebastian Myrus (Jésus)

Lionel Meunier, basse et direction artistique

 

Œuvres du 17ème siècle
Matthäus Passion – Johann Sebastiani
Requiem – Johann Caspar Kerll

Reconnu pour l’excellence de son approche de la musique « ancienne », l’ensemble Vox Luminis est spécialisé dans le répertoire anglais, italien et allemand du XVIe au début du XVIIIe siècle. Il a notamment pour ambition de faire découvrir à un large public des perles restées jusqu’ici inédites. Ce sera le cas pour ce concert, avec deux compositeurs très peu courus (Johann Sebastiani et Johann Caspar Kerll) et deux œuvres rarement proposées.

Dimanche 

14 avril – 17h
Église Saint-Théodule

Tenebrae Choir

Oeuvres de Jean-Sébastien Bach et James MacMillan (né en 1959)
I Saw Eternity

Un chœur de tous les superlatifs ! (Oberösterreichische Nachrichten), S’il existe quelque chose comme la perfection dans le chant a cappella, le Tenebrae Choir n’en est pas loin (Hannoversche Allgemeine), Une musique vocale d’une telle perfection et d’une telle exigence esthétique (…) a une valeur de rareté absolue (Rheinpfalz – Speyerer Rundschau), Phénoménal (The Times), D’une beauté renversante (Gramophone Magazine), l’ensemble vocal Tenebrae Choir rassemble tous les suffrages et peut être considéré comme l’un des meilleurs ensembles vocaux au monde. Avec son programme I Saw Eternity, il met en contraste les motets emblématiques de Bach et la musique sacrée moderne de Sir James MacMillan.

Samedi 

18 mai – 20h
Basilique de Valère

Ensemble ReRenaissance

Autour de Claudin de Sermisy et de Clément Marot
Jouissance vous donneray

Brillamment défendu par des artistes de très haut niveau, issus de la fameuse Schola Cantorum Basiliensis, le programme Jouissance vous donneray illustre un partenariat particulièrement réussi dans l’univers de la « chanson parisienne », celui qui réunit le poète Clément Marot et le compositeur Claudin de Sermisy, auteurs de quelques-unes des chansons françaises les plus emblématiques de la Renaissance.

Jeudi 

6 juin – 20h
Église Saint-Théodule

Consort de violes de gambe, chant et luth

Jean-Sébastien Bach
L’Art de la fugue

Méditations sur l’univers et sur le temps, mais aussi sur les multiples métamorphoses de la vie, les contrepoints de L’Art de la fugue de Bach, malgré leur apparente abstraction, nous racontent le monde et la création, dans la présence immanente du Père tout puissant, créateur de toutes choses. Ils nous donnent une leçon de vie, celle d’ici-bas et celle de l’au-delà, et nous font entrevoir l’infini, exaltant en nous la paix et la sérénité.

Dimanche 

22 septembre – 17h
Église d’Hérémence

Ensembles Voces Suaves & Concerto Scirocco

Claudio Monteverdi
Vespro della Beata Vergine

Musique extraordinairement expressive, les fameuses Vêpres à la Vierge de Monteverdi occupent une place unique dans l’histoire de la musique, au même titre que les Passions de Bach ou que le Messie de Haendel. Elles ouvrent une voie nouvelle et originale, mêlant des moments d’intense recueillement à des mouvements exubérants, tout proches de l’écriture d’opéra.

Dimanche 

6 octobre – 17h
Basilique de Valère

Ensemble Gli Angeli

Œuvres d’Antoine Brumel et Josquin des Prés (16ème)
Et ecce terrae motus

Articulé autour de la grande messe Et ecce terrae motus d’Antoine Brumel (une œuvre aux dimensions et aux exigences inouïes pour l’époque, extraordinaire de flamboyance et d’éclat), le programme proposé par le fameux ensemble Gli Angeli illustre le génie et le degré d’excellence des compositions des grands maîtres de la polyphonie franco-flamande.

Dimanche 

10 novembre – 17h
Cathédrale de Sion

Sandrine Piau, soprano
Les Paladins

Œuvres de Georg Friedrich Haendel
Enchanteresses

Sandrine Piau s’intéresse aux héroïnes « sombres » de Haendel, celles dont la vision de l’amour, modifiée par l’expérience de la vie, n’est plus idéalisée. A travers Almirena, Cleopatra ou Alcina – reines, magiciennes ou encore sirènes – le compositeur du Messie explore toutes les facettes de ces héroïnes déchues, caractères tranchés que l’on retrouve dans l’interprétation passionnée de Sandrine Piau. L’intensité musicale et émotionnelle que dégagent les espérances, les déceptions, les souffrances de ces femmes, sans oublier parfois leur malice ou leur cruauté, touchent profondément le cœur de l’auditeur.

Suivez-nous sur
Facebook / Youtube / Instagram :

Association
Les Riches Heures de Valère
Ruelle des Pompes 7
CH-1950 Sion
info@lesrichesheuresdevalere.ch
+41 (0)27 322 09 95