Avec Tourbillon, un symbole pour Sion
La silhouette des deux collines de Valère et Tourbillon suffit pour caractériser la ville de Sion. La présence à proximité immédiate de la ville de ces sites sauvages et mystérieux donne à la ville une originalité très attachante. Les habitants peuvent en quelques instants y trouver solitude et recueillement. Orgue de Valère

Un bourg capitulaire
Le château de Valère a été construit dès les 12e et 13e siècles. Résidence du Chapitre de la cathédrale, c'était une véritable forteresse, renfermant dans son enceinte, outre l'église, un grand nombre de maisons où vivaient les chanoines. Protégé par des remparts et des tours, il est accessible seulement du levant. Certaines maisons ont été fortement remaniées au 17e siècle et comportent des fresques datant du 15e, restaurées dans les années 1960. C'est au 18e siècle que les chanoines délaissent progressivement la colline de Valère.

Une église
L’ancienne collégiale de Valère mêle harmonieusement les styles roman et gothique. Elle est remarquable par ses chapiteaux sculptés du 12e siècle, son jubé du 13e, ses peintures murales du 15e, son tabernacle du 16e, ses stalles du 17e, ses chapelles et, bien sûr, son orgue, dont on dit qu’il est le plus ancien jouable au monde. On peut visiter le splendide chœur polychrome de la basilique durant la belle saison en compagnie d'un guide; il est également accessible durant les célébrations liturgiques. Lors de son premier voyage apostolique en Suisse, le pape Jean-Paul II a élevé Notre-Dame de Valère au rang de basilique mineure.